Monthly Archivejuin 2017

Pourquoi Lille est-elle une ville d’art et d’histoire ?

Lille, c’est une ville qui est située au nord de la France. La ville de Lille est le chef-lieu de la région Hauts de France. Elle est au centre du département du Nord, à quelques kilomètres de la frontière entre la France et la Belgique. Lille, c’est une très belle ville. Elle est fondée sur une histoire unique. C’est en plus une ville d’art. qu’est-ce qui fait de la ville de Lille, une ville d’art et d’histoire ? C’est ce que nous allons voir à travers les lignes qui suivront.

La naissance de la ville de Lille

Il y a peu de textes qui retracent les débuts de la ville. Mais les premiers qui mentionnaient son existence se retrouvaient dans une sorte de charte datant de 1066. Cette charte nommait la ville de Lille, « Isla ». Isla vient du mot latin « insula » qui signifie littéralement « île ». Lille serait née de l’eau de la Deûle. La Deûle est la deuxième rivière de la ville qui a un débit modeste et qui est située sur un axe majeur de circulation, précisément entre les foires de Champagne et les villes flamandes. Toutes ces raisons justifient le fait que les gens pensent que Lille est une ville dont le nom vient de l’eau. À ses origines, Lille était un port. Cette position de la ville lui conférait depuis ce moment, sa vocation marchande. Voyons maintenant l’importance artistique de la ville de Lille.

Le patrimoine artistique de Lille

Le Palais des beaux-arts de Lille

Lille est une ville qui a une renommée en ce qui concerne les arts en général. L’emblématique Musée des Beaux-Arts de Lille met en scène de très nombreuses reliures. Ces reliures retracent l’histoire des beaux-arts depuis l’époque médiévale jusqu’à nos jours à Lille. Le palais des beaux-arts est un musée d’art et d’antiquité, qui est situé à la place de la République. C’est pratiquement l’un des plus grands musées de la France. En dehors de Paris, c’est le plus grand Musée des Beaux-Arts. Ce palais a été créé en 1792. Ce palais a sa fondation dans le couvent des Récollets, et a acquis une grande partie de la très riche collection dudit couvent. Dans le palais des Beaux-Arts de Lille, il y a par exemple Le Miracle de saint Antoine de Padoue à Toulouse, tableau du célèbre peintre Van Dyck. Il y a le Martyre de sainte Catherine, de Rubens. Plusieurs autres peintres sont à l’honneur dans cette magnifique collection que possède le Palais des beaux-arts de Lille.

Lille Métropole Musée d’Art moderne, d’art contemporain et d’art brut

Ce musée est anciennement appelé Musée d’Art moderne de Villeneuve-d’Ascq, puis plus récemment, Musée d’art moderne Lille Métropole. C’est un musée d’art situé dans la métropole lilloise. C’est pratiquement le seul musée de France et d’Europe qui expose les principales créations du 20ème et du 21ème siècle. Le musée a une histoire qui est fondamentalement assise sur les donations de la communauté urbaine de Lille. Le peintre Modigliani est expressément représenté dans le musée. Plusieurs autres peintres trouvent également leur place.

La place du Général-de-Gaulle

La Place du Général-de-Gaulle est une emblématique place, plus précisément un espace public. C’est une très grande place qui donne l’impression d’être dans une ancienne ville des Pays-Bas. C’est une place historique, la principale de la ville de Lille. Elle existait il y a bien longtemps avant l’avènement du Général de Gaulle. Ce n’est qu’avec le temps qu’elle a été rebaptisée. La place du Général de Gaulle aurait, selon les dires, pour origine, une volonté accrue de faire de la ville, un marché. D’ailleurs, dans les années 1600, il y a eu la construction de la principale bourse de commerce de Lille, ce qui a divisé ce qui était une place auparavant, en Grand-Place et en Petite-Place. La petite-place est actuellement la place du théâtre. C’est après que la ville de Lille soit libérée pendant la Seconde Guerre mondiale qu’en hommage au grand Général Charles de Gaulle, la grand-place a été renommée. On appelle aussi cette merveilleuse place riche en histoire, allez-y savoir pourquoi,la « place de la Déesse ».

Le musée d’histoire naturelle de Lille

Quand l’histoire et la nature se rencontrent, cela donne une magnifique description. Le musée d’histoire naturelle de Lille est situé dans le quartier universitaire dans la rue de Bruxelles. C’est en 1822 qu’il a été inauguré dans un ancien hôtel de ville. Ce musée est célèbre pour ses collections. Vous désirez découvrir la nature autrement, alors le Musée d’histoire naturelle de Lille est idéal. À travers sa collection zoologique, vous pouvez vous informer sur plus de 210 mille spécimens. Il y a plus de 200 mille échantillons dans la collection géologique. En plus de ces deux collections, il faut noter l’importance de la collection ethnographique et celle des sciences et techniques. La collection ethnographique est foncièrement extra européenne, et elle comprend environ 15 mille échantillons, avec de nombreux objets anciens qui témoignent des civilisations anciennes, africaines, amérindiennes, asiatiques, et océaniques essentiellement.

Quels sont les meilleurs menuisiers d’Armentières ?

Être propriétaire, c’est le rêve de beaucoup de personnes. Qui n’aimerait pas avoir son propre appartement, sa propre maison ? Et pourtant, être propriétaire requiert beaucoup d’engagements et de responsabilités. L’ameublement de la maison ou de l’appartement est une chose très importante. Et pour ce faire, on a souvent, sinon toujours besoin de l’appui et de l’art du menuisier. Le menuisier, c’est celui qui fabrique vos chaises, vos tables, vos armoires, vos fauteuils, etc. Les menuisiers, il en existe évidemment de plusieurs catégories, selon la qualité de leurs œuvres. À Armentières, si vous avez besoin d’un menuisier dans l’urgence pour l’ameublement de votre domicile, fiez-vous à cette petite liste. Vous y trouverez les meilleurs menuisiers d’Armentières.

Styl’Habitat

Vous recherchez un très bon menuisier dans le Nord-Pas-de-Calais, à Sequedin, la menuiserie Styl’Habitat est tout près de vous. C’est une menuiserie qui fait dans la menuiserie en général, c’est-à-dire la confection et la réparation des meubles de différent type. Mais elle a aussi pour spécialisation, les escaliers et les bardages en bois. Pour ce qui concerne la charpenterie jumelée à la menuiserie, Styl’Habitat s’occupe de vos escaliers en bois ou en une matière autre que le bois.

La Menuiserie Dupont

La Menuiserie Dupont est l’une des plus anciennes menuiseries que vous trouverez à Armentières. Et elle est réputée pour la qualité de ses services. Peut-être êtes-vous à Nieppe dans le Nord-Pas-de-Calais. C’est manifestement la meilleure menuiserie qui se trouve à votre proximité. Elle est dans le service d’extérieur à travers le bardage de bois, mais aussi dans les services généraux relatifs à la menuiserie, à savoir la charpenterie et la simple menuiserie. C’est le lieu de vite lancer vos commandes d’armoires, de lits et de fauteuils.

La menuiserie Parqueterie de la Lys

Une parqueterie de ce gabarit dans la Lys, à la Chapelle-D’armentières, vous n’en trouverez que peu. La menuiserie est ouverte tous les jours, à l’exception des dimanches. Sa spécialisation est orientée vers le bardage, la charpenterie et la menuiserie générale. Les menuisiers de la parqueterie peuvent se déplacer dans un certain rayon de kilomètres pour vendre leurs services de qualité à des coûts moindres.

La menuiserie du centre

La Menuiserie du Centre, menuisier à Armentières, existe depuis le vingtième siècle, en 1999. Quel que soit votre projet de construction ou de rénovation, la menuiserie est prête à vous accompagner. De très belles maisons en bois font la fierté de la Menuiserie du centre. En sillonnant Lille, on peut se rendre compte de la beauté de certains emplacements façonnés par la menuiserie. La compétence de tous les artisans de la menuiserie du Centre fait la différence.

Pourquoi Lille s’appelle-t-elle comme ça ?

La France est un pays dont l’histoire séduit au-delà même de ses frontières. Chaque ville française est un brin de particularité. Certaines villes sont plus prolifiques que d’autres. Mais dans tous les cas, toutes les villes françaises ont leurs lots de séduction. La ville de Lille en France est très attrayante. Elle connaît d’ailleurs la visite chaque année de gens venus de partout dans le monde. C’est dire donc que la ville est très accueillante, mais aussi fondée sur une histoire, des caractéristiques bien précises qui font l’intérêt des touristes. On se pose alors la question de savoir pourquoi est-ce la ville de Lille s’appelle ainsi.

Le nom Lille

Il y a plusieurs personnes qui, à tort ou à raison, affirment que le nom « Lille » proviendrait de sa supposée localisation sur une île des marécages de la vallée de la Deûle. Elle y est d’ailleurs fondée. Mais ce n’est qu’une supposition. Dans tous les cas, la ville de Lille a gagné en estime, et nous allons voir pourquoi.

Les bâtiments et les lieux historiques de la ville de Lille

Lille est une très belle ville. Il ne fait aucun doute que Lille est belle de ses infrastructures. Les bâtiments lillois sont un trait caractéristique de la ville. En effet, il y a par exemple le couvent des récollets dans la célèbre Rue des Arts de Lille. Ce couvent est populaire et fondé sur une histoire riche que nous verrons dans la suite. Il y a les écoles de la ville, à savoir l’école centrale de Lille, le Collège de Lille, le Lycée, le collège Carnot, les écoles académiques, et puis il y a la faculté des sciences de Lille, et les chaires municipales de Lille. La rue des Arts de Lille est aussi célèbre pour son Musée des beaux-arts. Au cœur de la ville, vous pouvez voir la place du Général-de-Gaulle. Voyons donc plus en détail ces atouts qui font que la ville de Lille porte son nom.

Le couvent des récollets

Quelques terres furent concédées aux premiers franciscains qui étaient arrivés à Lille, par la comtesse Marguerite de Flandre, seulement quelques années après la mort de François d’Assise en 1226. Ceux-ci y établirent un couvent de l’ordre des frères mineurs, en 1249.Mais quelques siècles plus tard, l’ordre des Franciscains envoya des récollets, qui chassèrent alors les frères mineurs, et prirent possession du couvent qui devint alors la leur. Les nouveaux religieux se mirent alors à bâtir la nouvelle église qui est plus belle que l’ancienne. Il y a plusieurs communautés religieuses dans la ville de Lille, mais la communauté des récollets est pratiquement la plus prestigieuse, la plus prolifique. C’est en 1793 que la rue dans laquelle se trouve le couvent a été rebaptisée Rue des Arts. Mais aujourd’hui, le couvent n’existe plus en lui-même. Il conserve cependant son magnifique jardin des Récollets entre la Rue des Arts et le boulevard Carnot. Le couvent a été remplacé par le lycée de Lille.

Le Lycée de Lille

Le fameux lycée de Lille est d’abord parti du collège de Lille, qui devenant plus tard collège royal, prit l’engagement municipal de construire des enceintes adéquates pour établir un lycée. C’est dans la rue des Arts que s’est installé ce lycée, inauguré en 1852. Il portait alors le nom de « Lycée impérial ». C’est l’architecte Charles-César Benvignat qui établit le plan du Lycée. Le lycée occupe le terrain de l’ancien couvent des Récollets. Il fut rebaptisé Lycée Faidherbe en 1893, en l’honneur du grand général Louis Léon César Faidherbe. Entre 1960 et 1964, le lycée s’installe sur son nouveau site dans la rue Armand Carrel, abandonnant ainsi la Rue des Arts.

La faculté des sciences

C’est encore l’architecte Charles-César Benvignat qui s’est chargé de l’élaboration des plans de cette faculté. En produisant les plans du Lycée de Lille, l’architecte prévoit une aile adjacente pour les futures facultés de médecine, de pharmacie et de sciences. Louis Pasteur eut même l’occasion de s’installer dans les locaux du lycée impérial de Lille. Cette installation de Pasteur permettra plus tard d’établir la faculté des sciences de Lille. Cette faculté cohabitait alors avec l’école préparatoire de médecine et de pharmacie de la ville de Lille. L’école des arts et des mines est au contraire installée rue du Lombard. La faculté eut le temps de déménager plus tard vers le quartier Saint Michel autour des rues Gauthier de Châtillon, Jeanne-d ‘Arc, et de la place Philipe Lebon. Au-delà de tous ces lieux d’éducation, il y a aussi les nombreuses écoles académiques, et le collège Carnot.

Le Musée des Beaux-Arts

Célèbre musée et site touristique, le Musée des Beaux-Arts de Lille est le lieu d’exposition de plusieurs œuvres artistiques. On y trouve des œuvres provenant des saisies de la Révolution. Elles sont d’ailleurs très nombreuses. Le musée des beaux-arts a été fondé en 1792 dans la chapelle du couvent historique des récollets. Mais en 1808, il est toujours resté dans le couvent des Récollets, mais il a été déplacé de la chapelle, vers une salle spéciale du couvent, pour plus d’espace. Les célèbres Watteau de Lille, furent activement impliqués dans la création du musée. Louis Joseph Watteau, en 1745 réalise le premier inventaire de tableaux. Environ 585 tableaux furent mis en inventaire. Le musée a gardé son autonomie et sa renommée jusqu’à nos jours. Et c’est aujourd’hui l’une des marques et références de la ville.

Comment préparer son First Certificate tout seul ?

Le First Certificate est également appelé le Cambridge English First et représente un examen international qui permet de tester le niveau d’une personne en anglais. Il constitue le troisième diplôme par niveau de difficulté que le Cambridge English Language propose. Pour réussir à ce test, il est très important de se mettre au travail, de faire le nécessaire pour pouvoir avoir un bon niveau et avoir un bon score au cours de l’examen. Il faut comprendre que l’obtention de ce diplôme donne une très grande possibilité d’être admise dans les pays qui dispense les cours en anglais ou généralement dans les pays anglophones. Il est indispensable de comprendre qu’on n’a pas trop besoin d’aller suivre une formation en anglais avant de pouvoir réussir à ce test. Il est bien possible de préparer seul son First Certificate. Vous vous demandez certainement comment préparer cet examen et réussir avec une bonne note.

Allons découvrir ensemble comment préparer First Certificate tout seul.

Généralités

Le First Certificate est un examen que l’université Cambridge propose et dont les épreuves sont subdivisées en deux étapes. Il faut d’abord atteindre un niveau intermédiaire supérieur donné appelé souvent « Upper-intermediate level ». Une fois que l’étape est achevée, il faut maintenant se préparer à fond pour préparer cet examen. Il est fondamental de comprendre qu’une chose est de comprendre l’anglais et réussir le First Certificate c’en est une autre.

Le First Certificate est un examen qui équivaut à un niveau B2 concernant le Tronc Commun Européen de Référence. Les parties de cet examen représentent une notation globale de 20 % et lorsque cette notation en pourcentage est supérieure ou égale à 60 %, alors le diplôme du First Certificate est octroyé.

Les outils à utiliser pour mieux préparer son First Certificate

L’anglais est une langue qui de nos jours intervient dans tous les domaines et qui se doit d’être maitrisé correctement. Alors, cet examen qui évalue le niveau de compréhension et d’expression en anglais n’est pas seulement instauré pour que vous soyez accepté dans les universités qui dispensent en anglais ou que vous soyez retenu pour un poste dans une entreprise anglophone, mais il vous permet d’intervenir dans plusieurs domaines sociaux. Pour mieux le préparer et réussir, il faut que le niveau en anglais soit élevé et il faut que la préparation soit bien faite.

Il existe des livres authentiques qui sont très importants et qui peuvent vous amener à la réussite à cet examen. Plusieurs personnes ont déjà opté pour cela et témoignent des merveilles qu’ils contiennent.

On peut citer les livres suivants : Objective First – Self Study Pack 4th Edition, English Vocabulary in Use – Intermediate, Real Listening and Speaking Skills 3 With Answers + Cd’s et autres.

Avec ces livres, vous aurez la chance de retrouver l’épreuve de votre examen. Et si vous vous appliquiez correctement et que vous faites le maximum, soyez sûr que vous aviez déjà gain de cause à votre problème.

Il est très important que vous soyez sérieux envers vous-même et que vous mettiez en pratique tous les conseils que vous donnent les livres. Il existe un nombre important d’exercices qui vous aideront à vous en sortir lors de l’examen.

En somme, nous dirons que, préparer seul son First Certificate revient avoir une confiance en soi même, élever son niveau en anglais, faire en sorte de se mettre au pas pour l’examen tout en se mettant au travail et en utilisant les livres précédemment cités et plus. Préparer tout seul cet examen et réussir, vous donneront encore plus de zèle. Cela vous aidera à aller au-delà de vos limites et avoir une capacité étonnante.