Monthly Archivejuillet 2020

Conseils pour fabriquer soi-même un abri de jardin

Jadis connu sous l’appellation ‘‘cabanon de campagne’’, l’abri de jardin est un petit édifice érigé dans le jardin qui a plusieurs utilités. Totalement indépendant de la résidence principale, il sert de dépôt pour le matériel du jardin comme les tondeuses à gazon, pulvérisateurs d’insecticides et de pesticides, arrosoirs, pioches, pelles, brouettes… Il peut aussi être le lieu de stockage des semences, des engrais ou d’autres produits utilisés dans l’entretien du jardin ou se transformer en un petit atelier de bricolage. Avec la verdure environnante, l’abri de jardin est un excellent lieu pour exercer d’autres activités comme la musique et la sculpture. Découvrez à travers notre présente rédaction quelques conseils pour fabriquer vous-même un abri de jardin.

La conception

Comme tous les travaux de génie civil, la construction d’un abri de jardin commence par la conception qui se traduit par le dessin des plans. Il consiste à mettre sur papier les caractéristiques de l’ouvrage que vous allez réaliser. Vous pouvez y parvenir facilement avec un logiciel de conception 3D à l’instar du SketchUp. Veuillez faire une déclaration à la mairie du lieu de construction au cas où la construction dépasse 5 m2. Aussi, vous devez  prendre une autorisation avant de construire un abri dont la superficie va au-delà de 20 m2.

Les matériaux et outils de travail

Pour le présent bricolage, nous allons opter pour la construction d’un abri en bois reposant sur un sol avec des plots. Pour ce faire, nous aurons besoin des matériaux suivants :

  • sable
  • ciment
  • bois (pin naturel, épicéa, sapin, cèdre ou bois autoclave)
  • PVC
  • métal galvanisé et des plots
  • bac acier
  • panneaux polycarbonates
  • shingle.

Les outils de travail nécessaires sont :

  • le pinceau
  • la vis à bois
  • l’équerre
  • le crayon
  • la visseuse-dévisseuse
  • le niveau
  • le fil à plomb
  • le mètre
  • le ciseau à bois
  • le marteau
  • la scie égoïne.

Chacun de ces instruments a aussi bien un rôle qu’une manière d’utilisation comme nous l’apprend Brico Trend .

La préparation du terrain

La préparation du sol comprend deux phases. La première consiste à niveler le sol en mettant une couche de sable et un film géotextile en dessous. Ensuite, il sera procédé au dépôt de longrines qui vont soutenir les plots. Un espacement de 20 cm environ sera respecté entre les longrines.

Le montage de la charpente de l’abri de jardin

Le montage de la charpente consiste à monter l’ossature en suivant le plan conçu tout en respectant les dimensions réservées aux portes et fenêtres. Les bois verticaux seront coupés, ajustés et montés conformément aux plans. Après avoir monté l’ossature, il est important de placer les lames de bois afin de fermer les différents murs de l’abri de jardin. L’esthétique de ce dernier en dépend.

La pose du revêtement de la toiture

La pose du toit de l’abri de jardin est la dernière phase de la construction. La phase de la pose de toit commence par la charpente, c’est à dire l’ossature du toit. Tout comme l’ossature précédemment réalisée, elle se fait dans le respect du plan retenu. Après la pose du toit, il est conseillé de mettre immédiatement un film de géotextile afin de prévenir l’humidité.