Externalisation : un atout pour plus de rendement ?

Externalisation : un atout pour plus de rendement ?

Dans un contexte où la concurrence fait rage, la recherche de la performance est devenue le mot d’ordre des entreprises, qu’elles soient de petite ou de grande envergure. Pour y arriver, elles disposent de nombreuses solutions et moyens, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Au nombre de celles-ci, figure la méthode de l’externalisation. Définition, avantages et inconvénients, nous vous disons tout dans cet article.

L’externalisation, qu’est-ce que c’est ?

L’externalisation se définit comme le processus par lequel, une entreprise confie ou sous-traite une partie de ses activités à un prestataire externe à l’entreprise. L’externalisation porte sur les activités qui sont d’habitude gérées en interne par l’entreprise, mais qui, pour un besoin d’efficacité, sont confiées à des agents externes compétents dans le domaine.

Il n’existe pas une liste exhaustive des activités qui peuvent être externalisées. Cependant, les activités qui sont les plus externalisées, sont la gestion du service informatique, la gestion des ressources humaines, du recrutement, la gestion de la paie, etc.

Quels sont les avantages de l’externalisation ?

L’externalisation ou sous-traitance, présente de nombreux avantages pour l’entreprise qui décide de l’adopter.

1- Gagner en qualité et en productivité

Une fois les activités secondaires confiées à des partenaires externes, l’entreprise peut mettre les ressources financières et humaines au service de ses activités principales et au cœur de son métier. Elle accroît ainsi sa productivité, tout en garantissant la qualité à ses clients.

2- Obtenir des résultats satisfaisants dans les domaines sous-traités

En confiant la gestion des activités secondaires à un expert dans le domaine, non seulement l’entreprise s’offre plus de souplesse, mais aussi elle est sûre d’avoir des résultats convaincants dans les domaines sous-traités. Les partenaires à qui elle fait appel et ayant les compétences techniques dans le domaine, assureront un service de qualité

3- Contrôler les coûts et réduire les dépenses

Avoir recours à l’externalisation, permet d’éviter d’engager des coûts et des dépenses supplémentaires dans le recrutement de personnel. Par exemple, en confiant la gestion des appels de votre entreprise à un centre d’appels, vous vous épargnez le recrutement de nouveaux agents pour assurer cette fonction. C’est au centre d’appels, de former son équipe pour assurer la réussite de la tâche qui lui a été confiée.

4- Réduire les investissements à faire

En limitant les coûts grâce à l’externalisation, vous donnez plus de souffle à votre budget et vous réduisez de manière considérable, les investissements à faire pour la bonne marche de votre entreprise.

Quels sont les inconvénients de l’externalisation ?

Comme cité plus haut, l’externalisation présente de nombreux avantages. Cependant, elle présente aussi des inconvénients et des risques non négligeables, tels que :

  • La dépendance vis-à-vis du partenaire externe.
  • La mauvaise gestion du partenaire externe.
  • Un impact négatif sur les relations entre les clients et l’entreprise.
  • Le manque de réactivité du partenaire externe.
  • La perte de confidentialité sur certaines informations.
  • Risques de conflits entre le partenaire externe et l’entreprise.

Comment réussir l’externalisation ?

Bien que l’externalisation présente des inconvénients, avec les bonnes astuces, on peut arriver à limiter les risques et optimiser les avantages qui en découlent. Voici quelques clés pour y arriver :

  1. Identifier les raisons qui vous poussent à externaliser vos services ou activités :elles doivent être claires et pertinentes. Posez-vous les bonnes questions, afin de juger de l’utilité de l’externalisation pour vous.
  2. Bien choisir l’activité que vous souhaitez externaliser : pour y arriver, faites le point des activités de votre entreprise et des compétences dont vous disposez. Vous pourrez ainsi déterminer quel domaine nécessite l’aide d’une compétence extérieure.
  3. Bien choisir le partenaire externe : privilégiez les compétences et la qualité, afin d’avoir un meilleur résultat.
  4. Suivre la mission confiée : le suivi de la mission est important, dans la mesure où elle vous permet de vous assurer que le travail confié est exécuté de manière correcte. Si possible, pensez à installer des outils collaboratifs.

Lucile editor