Protection des données, pourquoi un nouveau règlement ?

Protection des données, pourquoi un nouveau règlement ?

Avec le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur le 25 mai dernier, les entreprises se voient imposer de nouvelles contraintes quant aux informations personnelles qu’elles collectent sur leurs clients. Cette loi fait écho à l’intérêt grandissant des utilisateurs concernant leurs données personnelles et à leur désir de protéger leur vie privée. Il est maintenant d’ordre public que les contenus et informations que l’on partage sur le web circulent entre de nombreuses mains et que les entreprises s’échangent continuellement ces informations, d’où l’intérêt d’un nouveau règlement qui va permettre de limiterces échanges de données et de contrôler les informations que l’on partage sur internet.

Quelles nouveautés concernant la protection des données ?

L’objectif du RGPD est donc de sécuriser le partage de données sur internet et de rassurer les utilisateurs aujourd’hui méfiants quant aux contenus qu’ils partagent. Cette nouvelle réglementation a été impulsée par le développement du Big Data, de l’Intelligence Artificielle mais aussi des objets connectés, en somme, toutes les innovations technologiques qui induisent un partage des données personnelles des utilisateurs. Par ailleurs, le fait est aussi que les internautes sont submergés de publicités et d’annonces, ciblées ou non, qui sont de plus en plus intrusives.

Ainsi, cette nouvelle loi donne davantage de pouvoir aux internautes quant au transfert de leurs informations personnelles. Les entreprises ne peuvent plus collecter leurs données sans objectif précis, tout comme elles ne sont plus en droit de les contacter par e-mail sans leur consentement préalable daté et traçable. Les utilisateurs ont également un droit d’accès à leurs données, qu’ils sont en droit de modifier ou même de supprimer. Des mesures de confidentialité plus approfondies ont également été mises en place et les entreprises se voient imposer de tenir un registre de traitement des données, grâce auquel elles seront en mesure de prouver leur conformité avec le RGPD.

Lucile editor